Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

De Grèce en Sicile, le culte d'Hephaistos

Différentes festivités helléniques lui sont dédiées. Citons les exemples de la fête des artisans et de la Chalkeia. La Sicile continue à commémorer Hephaistos (http://www.dieu-antique.com) On lui attribue des miracles. Dans la ville de ce dieu, un feu nouveau était allumé tous les ans pour être distribué aux artisans. Dans la Grèce antique, des festivités étaient complètement consacrées à Hephaistos, les Héphaïsties.

Les épopées octroient plusieurs enfants à Hephaistos : Cabiro la nymphe, Palémon l'argonaute et Périphétès le brigand. Hephaïstos serait le père d'Érichthonios, roi légendaire d’Athènes, enfanté par sa semence jetée à terre par Athénée. C’est pour cette raison que les habitants de la capitale hellénique sont parfois surnommés « les enfants d’Hephaïstos ». D'après "L’Odyssée", le dieu boiteux épousa Aphrodite, la déesse de l’amour.

Hephaistos et les conflits

Il n'a pas participé à un grand nombre de guerres. Au moment de la gigantomachie, Hephaistos tua Mimas : il l'a enfoui sous du fer en fusion, qui devint le Vésuve. Au moment de la Guerre de Troie, le dieu du feu a combattu dans la coalition des Achéens, composée des dieux grecs regroupés pour délivrer Hélène. Quand Prométhée essaya de voler le feu pour le donner aux hommes, c’est Hephaistos qui l'aurait enchaîné à un rocher.

La cuirasse de Diomède et les cnémides (jambières) d’Héraclès font partie des armes fabriquées par Hephaistos. Les symboles d'Hephaistos sont le marteau et l'enclume. Dans sa tâche, le forgeron était assisté par les Cyclopes. La mythologie lui prête de multiples oeuvres.

Autres articles